mercredi 16 octobre 2013

La Belgique est un paradis judiciaire pour les corrupteurs, selon l’OCDE

Photo: Fabonthemoon / Flickr CC
Cadre supérieur dans une entreprise, vous envisagez de verser des pots-de-vin à un fonctionnaire étranger pour remporter un lucratif marché? Dormez sur vos deux oreilles: vous ne risquez rien, ou presque. La Belgique est un véritable paradis judiciaire en matière de corruption. C’est l’OCDE qui le dit, dans un rapport explosif à paraître ce jeudi.


C’est un fameux pavé que jette l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) dans la mare politico-judiciaire belge. L’organisation internationale basée à Paris doit rendre public, ce jeudi, un rapport très attendu sur la mise en œuvre et l’application, par la Belgique, de la Convention de l’OCDE sur la lutte contre la corruption d’agents publics étrangers dans le commerce international – un texte signé et ratifié par notre pays en 1999.

Le rapport se penche également sur les recommandations formulées en 2009 par l’OCDE afin de renforcer la lutte contre la corruption: ont-elles, quatre ans plus tard, été correctement appliquées par la Belgique?

Des conclusions assassines pour la Belgique

Ce rapport est le fruit d’une visite à Bruxelles du 23 au 25 avril 2013, d’une équipe du Groupe de travail de l'OCDE sur la corruption dans les transactions commerciales internationales. Ce groupe vient d’adopter le rapport dans le cadre de la «phase 3» du suivi de la mise en œuvre de la Convention OCDE de lutte contre la corruption.

Le Groupe de travail de l'OCDE rassemble les 34 pays membres de l’OCDE ainsi que l’Afrique du Sud, l’Argentine, le Brésil, la Bulgarie, la Colombie, et la Russie. L'équipe d'évaluation était composée d'examinateurs principaux de la France et de la Suisse, ainsi que de membres du secrétariat de l’OCDE. En vue de préparer la mission sur place, les autorités belges avaient dû fournir au Groupe de travail des réponses écrites à différents questionnaires.

Marianne a pu prendre connaissance d’une version quasi définitive de ce rapport qui sera rendu public jeudi. Ses conclusions sont assassines pour notre pays, décrit comme un paradis judiciaire pour les corrupteurs. Aucune stratégie politique, trop peu de moyens, absence de sanctions crédibles. En voici les grandes lignes en exclusivité. Détail piquant: c’est en quelque sorte Yves Leterme qui écrit à Elio Di Rupo. L’ancien Premier ministre est en effet le secrétaire général adjoint de l’OCDE.

La Belgique, paradis judiciaire pour les corrupteurs

Les examinateurs de l’OCDE se disent «sérieusement préoccupés par le manque criant de ressources de l’institution judiciaire dans son ensemble, ce qui affecte significativement la mise en œuvre efficace de la Convention en amenant à la non-ouverture d’enquêtes, au classement sans suite d’un certain nombre de dossiers, voire à la prescription de certaines affaires de corruption transnationale.»

A ce sujet, les examinateurs sont «très inquiets du nombre important d’affaires de corruption transnationale susceptibles d’être prescrites dans les prochaines années». Ils notent que la «surcharge dramatique des services de police et du parquet, ainsi que l’engorgement des tribunaux ne permet pas, à l’heure actuelle, d’assurer que les affaires de corruption transnationales soient conclues avant l’expiration du délai de prescription et estiment que ceci met sérieusement en cause la mise en œuvre par la Belgique de la Convention dans son ensemble».

Manque de moyens et grande passivité

Un large éventail de techniques d’investigation est pourtant à la disposition des autorités en vertu du droit pénal belge, souligne l’OCDE: «Ce n’est donc pas le manque d’outils qui est cause dans la réussite ou l’échec des enquêtes de corruption transnationale, mais les moyens en ressources humaines et matérielles suffisantes pour pouvoir en faire usage.»

Par ailleurs, les auteurs du rapport «s’inquiètent sérieusement» de l’attitude «très passive» des autorités répressives belges qui ne semblent prêtes à se saisir des dossiers de corruption transnationale que sur dénonciation formelle. Ils recommandent donc que la Belgique adopte une approche «plus volontariste» en collectant des informations de diverses sources afin d’améliorer la mise en œuvre de l’infraction de corruption d’agents publics étrangers impliquant des personnes physiques ou morales belges. Ils recommandent également que la corruption transnationale «soit réintégrée au Plan National Sécurité». Incroyable mais vrai: la corruption ne figure plus à l’heure actuelle parmi les priorités du programme 2012-2015 de lutte contre la criminalité.

Les sanctions pénales contre la corruption sont «dérisoires»

Mises à part celles concernant la corruption d’autorités judiciaires, «les peines d’emprisonnement (maximum 3 ans) et les amendes (maximum 275.000 euros) pour corruption d’agents publics sont relativement peu élevées, en particulier pour des cadres supérieurs de grandes sociétés». Pour ces derniers, ces sanctions figurent parmi les plus légères des 40 pays signataires de la Convention. Dès lors, la question du caractère «efficace, proportionné et dissuasif» de ces sanctions, prescrit par la Convention, se pose «sérieusement», selon l’OCDE.

Pour les personnes morales (entreprises) l’amende minimum pour corruption d’un agent public – «situation la plus fréquente dans les transactions commerciales internationales» – n’est que de 165.000 euros. Même le montant maximum semble «relativement dérisoire» dans le contexte de transactions commerciales internationales «valant potentiellement plusieurs millions, voire milliards, d’euros», écrit l’OCDE. Pour ce type de marché, de telles amendes «peuvent facilement être provisionnées à titre de risque» et ne sont «absolument pas en rapport avec les bénéfices réalisés ou attendus».

Trop de peines avec sursis, sans exclusion des marchés publics

Les examinateurs principaux s’inquiètent également de «l’imposition quasi-systématique dans la pratique de peines avec sursis dans les cas de corruption», ceci affectant le caractère efficace, proportionné et dissuasif des sanctions. Ils sont également préoccupés par la prise en compte lors de la fixation des peines dans les affaires de corruption transnationale «de facteurs tels que le dépassement du “délai raisonnable”, plus court que le délai de prescription», ou du fait que la corruption résulte d’une demande d’un agent public étranger.

En ce qui concerne les sanctions complémentaires qui pourraient avoir un effet plus dissuasif, comme exclure des marchés publics les sociétés condamnées pour des actes de corruption transnationale belge, «l’absence de base de données centralisée […] s’écarte des standards de l’OCDE et du Conseil de l’Europe dans ce domaine». Les auteurs du rapport recommandent dès lors aux autorités belges «de mettre en place un casier judiciaire des personnes morales et de le rendre accessible aux autorités chargées de l’octroi et de la gestion des marchés publics belges».

Confiscation des pots-de-vin et transaction pénale: pas de statistiques

Les examinateurs regrettent aussi «de ne pas avoir eu l’opportunité d’examiner des statistiques sur la confiscation de l’instrument et du produit des infractions de corruption dans la pratique». Ils soulignent «l’importance de la confiscation» dans les affaires de corruption transnationale chaque fois que cela est possible, «particulièrement dans un contexte belge où les sanctions pénales ne sont pas efficaces, proportionnées et dissuasives».

L’OCDE regrette également l’absence de statistiques sur le recours à la transaction pénale (payer en échange de l’abandon des poursuites) par type d’infraction, «ce qui aurait permis une analyse plus pertinente de l’application de la transaction pénale en pratique». Lorsqu’une affaire de corruption transnationale se conclut par une telle transaction, les éléments les plus importants de celle-ci – faits principaux, personnes physiques ou morales sanctionnées, sanctions et «remises volontaires» – devraient être rendus publics.

Proactivité défaillante et lanceurs d’alerte non protégés

Les examinateurs principaux regrettent l’absence de mesures prises par les autorités belges en vue de sensibiliser les agents publics à l’obligation d’informer le parquet de toute infraction de corruption d’agents publics étrangers dont ils auraient connaissance dans l’exercice de leurs fonctions. Outre des mesures de sensibilisation, une recommandation enjoignait à la Belgique d’examiner l’opportunité d’instaurer un système cohérent de sanctions en cas de non-respect de cette obligation. Une telle démarche n’a pas été menée par les autorités belges.

Le rapport déplore également «l’absence persistante d’un régime de protection des lanceurs d’alerte dans le secteur public et privé pour des signalements de suspicions de corruption transnationale», et ce en dépit de la recommandation formulée par le Groupe de travail en 2005, toujours non mise en œuvre.

Pas de sanctions réelles. Une attitude trop passive. Des dossiers ouverts seulement sur dénonciation, et encore, sans protéger les sonneurs d’alerte. Si l’OCDE devait attribuer une cote à la Belgique, elle serait assurément négative.

David Leloup et Philippe Engels

5 commentaires:

  1. Pour ceux qui Recherche Vrai Marabout
    TÉMOIGNAGE Sur Un Grand Maître Marabout Voyant Africain SOULEY.

    Bonjour on m’appelle CELINE mère de deux jolie fille cela fait un mois j’ai vue sur internet une dame qui parlais d’un homme Voyant Médium répondant au nom de Medium SOULEY qui la aider a faire revenir son mari étant dans le même problème j’ai décider d’en parler a ce même Maître Médium mais avant j’ai faire des recherche sur ce Médium car j’étais septique a ces genres de choses.bref après une semaine de séance de travaux spirituel avec ce Monsieur j’étais a la maison avec mes enfants quand quelqu’un frappais a la porte avec force j’y croyait pas a mes yeux mon mari qui était partir est revenu au complet depuis ce jour j’affirme ma satisfaction totale. Je fais ce témoignage pour remercier ce maître et pour lui dit de me pardonner d’avoir douté de lui au début des travaux car j’étais impatient de voir mon homme revenu a la Maison. Alors Si vous aussi vous êtes dans le même problème veillez le contacter il peut aussi vous aider sans discrétion.
    Son Adresse E-mail est: maraboutsouley@outlook.fr
    Son Numéro de Téléphone: 00229 9954 1801
    Bonne chance a vous

    RépondreSupprimer
  2. Pour ceux qui Recherche Vrai Marabout
    TÉMOIGNAGE Sur Un Grand Maître Marabout Voyant Africain SOULEY.

    Bonjour on m’appelle CELINE mère de deux jolie fille cela fait un mois j’ai vue sur internet une dame qui parlais d’un homme Voyant Médium répondant au nom de Medium SOULEY qui la aider a faire revenir son mari étant dans le même problème j’ai décider d’en parler a ce même Maître Médium mais avant j’ai faire des recherche sur ce Médium car j’étais septique a ces genres de choses.bref après une semaine de séance de travaux spirituel avec ce Monsieur j’étais a la maison avec mes enfants quand quelqu’un frappais a la porte avec force j’y croyait pas a mes yeux mon mari qui était partir est revenu au complet depuis ce jour j’affirme ma satisfaction totale. Je fais ce témoignage pour remercier ce maître et pour lui dit de me pardonner d’avoir douté de lui au début des travaux car j’étais impatient de voir mon homme revenu a la Maison. Alors Si vous aussi vous êtes dans le même problème veillez le contacter il peut aussi vous aider sans discrétion.
    Son Adresse E-mail est: maraboutsouley@outlook.fr
    Son Numéro de Téléphone: 00229 9954 1801
    Bonne chance a vous

    RépondreSupprimer
  3. Retour affection, envoûtement d'amour, dés-envoûtement , guérison des maladies, magie noire, magie blanche, devenir riche - PAPA LOKOSSOU - Grand maître marabout, vaudou sorcier, plus de souci a vos projet de développement Medium voyant, vodou du Bénin - Afrique
    Tél : (+229 64 86 07 29
    Email : papalokossou@yahoo.fr

    RépondreSupprimer
  4. Rituel pour devenir attirant(e)
    Rituel pour reprendre avec son ex
    Rituel pour en finir avec l'infidélité
    Rituel pour stopper la jalousie.
    Rituel pour éloigner les rivales (ou rivaux)
    Rituel contre la jalousie matérielle
    Rituel pour stopper la malchance
    Rituel pour attirer l'argent
    Rituel pour réussir son avenir amoureux
    Si vous, voulez vous faire aimer ou si votre ami vous a quitté
    je peux le ou la faire revenir dans 7 jours. Il, elle va courir derrière vous comme un chien derrière son maître. Amour durable. chance aux jeux, fidélité, Impuissance , maladie inconnue, même des cas désespérés. , travail Efficace et rapide.Résultats 100% garantie.
    Email: maitredjakpata@gmail.com
    site web :https://maitredjakpata.wixsite.com/retour-affectif
    tel: +229 61 82 42 84:Email:hebiossomaitre@gmail.com
    Tel/whatsapp: +229 61 82 42 84
    tel/viber:+229 61 82 42 84

    RépondreSupprimer
  5. Je me nomme corine âgée de 32 ans j'habite dans le 59139 wattignies .
    J'étais en relation avec mon homme il y a de cela 4 ans et tout allait bien entre nous deux puis à cause d'une autre femme il s'est séparé de moi depuis plus de 5 mois

    . J'avais pris par tout les moyens pour essayer de le récupéré mais hélas ! je n'ai fais que gaspiller mes sous.Mais par la grâce de dieu l'une de mes amies avait eut

    ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d'un ... nommé ishaou au premier abord lorsqu'elle m'avait parlé de ce puissant je croyais que

    c’était encore rien que des gaspillages et pour cela j'avais des doutes et ne savais m'engager ou pas.

    Mais au fur des jours vu ma situation elle insiste a ce que j'aille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c'est comme cela que je suis heureuse

    aujourd'hui en vous parlant.c'est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s'excusant et jusqu'à aujourd'hui et me suggéré a ce qu'on

    se marie le plus tot possible.je ne me plein même pas et nous nous aimons plus d'avantage. La bonne nouvelle est que actuellement je suis même enceinte de 2 mois.

    Sincèrement je n'arrive pas a y Croire a mes yeux qu'il existe encore des personnes aussi terrible , sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c'est un

    miracle. Je ne sais pas de quelle magie il est doté mais tout s'est fait en moins d'une semaines.(pour tous vos petit problème de rupture amoureuses ou de divorce

    ,maladie ,la chance , les problèmes liés a votre personnes d'une manière, les maux de ventre, problème d'enfants, problème de blocage, attirance clientèle, problème du

    travail ou d'une autres) Vous pouvez le contacter sur:

    son adresse émail : maitreishaou@hotmail.com ou appelé le directement sur whatsapp numéro téléphone 00229 97 03 76 69

    son site internet: www.grand-maitre-ishaou-13.webself.net

    RépondreSupprimer